Purple Zone
WELCOME 2 THE DAWN
Purple Zone

Pour les fans de Prince et du Minneapolis Sound : Plus de passion, moins de prises de tête...
 
AccueilEnter the ZoneCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le passé vous rattrape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marysharon
Her Royal Badness


Féminin Messages : 2782
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 37
Localisation : Does it matter? WOW!

MessageSujet: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 1:28

Suite à une conversation que j'ai eu avec Dave (1 + 1 + 1 is ME) je me suis aperçu que j'avais gardé des trucs sur le cœur et que ça me rongeait de l'intérieur. Je laisse tomber ma fierté pour en parler ici.

Être SDF c'est quoi?

On ne rit plus, on ne pleure plus, on ne se pose plus de questions, on ne se demande pas "qu'est ce que je vais faire ce week end?", on ne désire plus rien d'inutile, on ne se demande pas si on est heureux... On ne sait même plus si on va bien où si on est déprimé. On ne doute plus. On a plus besoin de rien, puisque "ça va de soi"... On rêve encore un peu, mais plus comme avant... On espère, surement, parce qu'on a plus que ça au monde... Parce qu'on lutte. On lutte sans relâche, chaque jour que Dieu fait. On lutte pour ne pas perdre courage. On lutte pour en finir le plus vite possible avec toutes ses conneries. On lutte, même si on sait qu'on est impuissant... On a besoin que des choses simples (manger, dormir, rester propre)... Mais surtout on a peur... Peur de mourir avant d'arriver à en sortir. Peur parce que dans la rue, c'est "œil pour œil, dent pour dent". Peur, parce qu'on est seule contre tous. Peur, parce que la rue est imprévisible. Peur, parce que parfois la méfiance ne suffit pas. Peur, parce que je ne veux pas finir au fond du trou moi aussi...

Et on en bave, et on en chie, et on en crève... On voudrait parfois un peu de répit, parce qu'on est épuisé, lessivé, usé. On voudrait que tout ça s'arrête enfin, parce qu'on en peut plus, et qu'on sait qu'on a déjà touché le fond... Et on a l'impression d'être séparé du reste du monde comme par une vitre incassable; isolement dans la ville, silence dans la foule... Je regarde le monde, mais le monde ne me voit plus. Mais pourtant on se bat, parce qu'on veut vivre... Surtout quand on vient de découvrir des gens qui ont la même passion que vous... Pourquoi j'ai voulu vivre? Parce que j'ai entendu cette petite voix qui me disait "Allez, faut vivre..." Pourtant un jour, on tombe.
Parce qu'on est tout simplement trop faible pour tenir encore debout...
Et on lutte, avec ce qu'il nous reste de force, parce qu'on veut se convaincre qu'il en reste encore un peu...

Désolé, je m'étends mais après tout ça, Prince, Paris, les fans qui devenaient des potes, des amis, c'était MON AMÉRIQUE! Vu les conditions ça m'a donné une de ses patates que j'ai plutôt bien réussi à sortir de là complètement, ma vie avait enfin en sens, c'était le paradis, du bonheur en barre...
Et c'est parti pour 8 ans de bonheur, du bonheur construit sur du faux. Qu'est ce que j'ai été naïve, si seulement j'avais compris que ce qui a tellement d'importance pour moi (puisqu'avant je n'avais rien du tout) n'en avait aucune pour les autres. J'ai été ébloui par ce qui est banal pour le commun des mortels avec leur petite routine, l'appart' , le salaire, les amis...

Après il y a eu "la descente" et l'indifférence générale dans laquelle ça a eu lieu. On croyait exister mais on est RIEN. QUEUDALLE!! Et il y a eu toutes les injustices évoquées après. Mais surtout, et par dessus tout, il y a eu l'envie de crever, mon univers qui s'écroule. Je me suis rendue compte à ce moment là que tout ce que j'ai pris pour de l'amitié et de la sincérité était FAKE à mort. Avant j'étais fière de m'en être sortie, maintenant j'ai presque honte de moi parce que les autres me considèrent comme une idiote inintéressante et m'ont toujours considéré comme telle. C'est vrai, je n'étais rien qu'une standardiste de merde qui n'avait pas de TV chez elle et qui ne pouvait recevoir personne dans son appart' miteux. Et je ne voyais rien!!! Quelle conne j'ai été!!! Je peux crever la bouche ouverte ça serait la même chose.

Qu'est ce que j'aurais du faire? Qu'est ce que je devais faire? M'excuser d'avoir interrompu mes études pour trouver un travail à plein temps??

Pendant tout ce temps j'ai cru que la sale époque passée dans la rue était révolue, derrière moi, mais en fait non. Après tout cela je me suis aperçue que le l'univers qui m'avait tenue debout n'était plus là, reste la musique de Prince, mais à nouveau toute seule, désespérément seule. J'ai passé des nuits à chialer dans les bras de mon homme qui me ramasse à la petite cuillère. Et aujourd'hui je serais encore hyper seule si ce forum (ainsi que ses occupants) ne m'avaient pas maintenu debout.

Alors on tolère les états d'âme pour les uns mais pas pour les autres???? Que faut il faire alors les gens? Que je m'excuse de ne pas être née au bon endroit et de ne pas être allée dans le même collège que vous afin de rentrer dans le cercle très privé des "amis"??? NONNNN!!!

S'ajoute à ça un vieux compte personnel avec quelqu'un que je ne nommerai pas. Une personne pour qui j'ai dépensé une bonne somme (alors que mes revenus n'ont jamais été aussi bas) pour aller à un fan meeting. Le coup de l'assiette pas terminée c'est tellement banal pour cette personne. Je ne suis pas dans la lutte des classes, cette personne fait ce qu'elle veut bien sur , elle peut commander des langoustes et ne pas finir son assiette. C'est son argent, elle le jette si elle veut. Moi j'étais ravie avec mon assiette de pâtes à côté d'elle, et c'était si bon que j'ai tout fini. Mais comment expliquer le concept de la nourriture à "ceux qui ne l'ont pas vécu"? Et ce que ça fait d'en avoir manqué? Les 15 tonnes de pâtes qu'on achète en faisant les courses par "peur de manquer" ? Comment expliquer le choc qui demeure encore en moi à la simple vue du gaspillage?

Mais ce n'est pas le problème. Mon choc fut encore plus grand quand cette même personne c'est permis de venir me faire la moral sur le concept de la souffrance en prenant en exemple le cancer; "alors ça conasse t'aurais jamais du le dire!!! Car le cancer chez moi on connait très très bien tu vois, je n'ai plus de grand père, plus d'oncle et plus de papa à cause de ça, alors le coup du cancer tu le fais à n'importe qui, mais pas moi!!!!"

Enfin le comble de la part de cette même personne: "Non mais attend, Mary elle n'a jamais été SDF, je suis sure que c'est du faux!!!" Là c'est trop!!! C'est même pire que trop!!! C'est la remise en question de ma propre personne! De ce qui fait que je suis moi!!! Avant de m'en sortir je me disais chaque jour "Vous allez voir ce que c'est quelqu'un qui s'en sort, je pourrai enfin marcher la tête haute dans la rue!". Mais l'autre individu dans son cocon douillet de confort qui se permet d'attester de douter de la véracité de mes propos... "Mais vient avec moi décharger des camions à Rungis la nuit (pour dormir en journée, il fait plus chaud), tu verras comme c'est funky!! Et on verra bien qui de nous deux tient le coup"

C'est comme cette autre fille a qui j'ai offert l'hospitalité dans mon très humble studio. Elle le critique ok, mais des propos tels que "La misère humaine ne m'atteint pas, je m'en fous des femmes battues, c'est pas mon problème"... Ben premièrement c'est une flèche en plein cœur, deuxièmement "chère enfant gâtée", être battue et la violence conjugale peut arriver à n'importe qui, n'importe où et n'importe quand. Toutes les couches de la société sont concernée donc il ne faut pas se croire hors d'atteinte pour autant. (C'est arrivée à ma mère conasse!)

Je m'aperçois donc que je croyais avoir fait la paix avec mon passé, mais pas du tout, je me reprend tout ça en pleine face. De plus mes expériences de la vie font que je voit les choses différemment de ce qu'elles sont. Il faudrait que je rebaisse de nouveau la tête car je croyais être quelque chose mais JE NE SUIS RIEN. "Non mais on s'en fout, Mary n'est pas une personne intéressante. elle ne nous apporte rien". c'est pour ça qu'on n'a rien risqué pour la défendre quand elle en avait besoin, elle n'était rien pour nous."

Une chose est certaine, une partie de moi est détruite car encore une fois je croyais pouvoir être fière d'avoir survécu à la rue, aujourd'hui j'en ai presque honte puisque je me rend compte que ma perception des choses en est modifiée, faussée. Je suis complètement dépitée quand je vois à quel point ma vision de la vie est biaisée. Comment le faire comprendre? Et comment avoir des rapports de camaraderie normaux suite à ça?



Pourquoi est ce que tout ce qui est banal pour autrui me fait l'effet d'une gifle? Comment l'expliquer sans passer pour une malade mentale?


Seuls les forts survivent. Je ne peux plus promettre de rester forte.

J'ai été seule contre tous.

Je n'ai pas toujours pris les bonnes décisions.

J'ai commis trop d'erreurs.


J'aurais pu raconter ma vie. J'aurais pu le faire de telle façon que ça pourrait la rendre passionnante. Mais on me prendrait pour ce que je ne suis pas, ou bien mon récit manquerait de vraisemblance.

J'aurais pu adopter d'innombrables attitudes, mais j'ai laissé mon instinct choisir le chemin à prendre.
Certes, mon destin peut paraître plus illicite et marginal que celui des autres. Mais dans cette quête du bonheur, nous sommes tous à égalité.

Je me suis déjà sentie meurtrie et blessée quand j'ai perdu des êtres qui m'étaient chers, mais peut on leur en vouloir quand ils prennent la fuite? Après tout personne ne possède personne...



Je n'avais plus rien à perdre. J'ai souvent eu l'impression de ne plus compter pour personne. J'ai pris des risques. Je me suis surpassée. J'ai vécu des événements dont je me rappellerai jusqu'à la fin de ma vie, dans mon cœur, en silence...

Je n'ai nullement pitié de moi même. Mais j'ai la rage, je n'ai jamais ressenti autant de haine.

J'aurais pu donner des leçons de morale mais je n'ai pas cette prétention. Je ne suis qu'un témoin, chroniqueuse de mon époque et de ma propre existence.

Je refuse de me voir comme une victime du destin.

Certaines personnes sont nées pour affronter la vie seules. ce n'est ni bien, ni mal, c'est la vie. La vie ne nous laisse pas toujours le choix.

C'est comme si la vie usait de moyens sordides pour nous révéler à nous même; notre pureté et notre part d'ombres. J'avais réussi à surmonter la souffrance, à la rendre positive et source de sagesse.

J'avais réussi pendant 8 ans. j'ai échoué.





PS: Pour info, les personnes traitées ici de connasses ne sont pas des membres.

_________________
Artichokes!!!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par marysharon le Sam 18 Juin - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://purplezone.zikforum.com
anastasia
Official Purple Princess


Féminin Messages : 2635
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 11:26

Merci Mary pour ce témoignage sincère et très touchant.

Dans certains de tes propos, je me suis retrouvée (notamment pour l'épreuve douloureuse de la maladie et l'incompréhension des autres à ce sujet). On ne mesure pas le poids de la douleur tant qu'elle ne nous touche pas directement.

Dans nos vies de tous les jours, on en rencontre combien qui se réjouissent du mal qui nous arrive. Et ne sont présents que pour se valoriser (oh la pauvre, moi qu'est-ce que j'ai de la chance d'avoir ci, d'^^etre comme ça...).

Je pense qu'il t'a fallu beaucoup de courage pour nous faire part de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
marysharon
Her Royal Badness


Féminin Messages : 2782
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 37
Localisation : Does it matter? WOW!

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 11:55

Merci Ana d'avoir compris.

Comme on dit plus communément, "fallait que ça sorte" Smile

_________________
Artichokes!!!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://purplezone.zikforum.com
Starfish
Power Fantastic


Masculin Messages : 477
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 20:02

Ton récit est émouvant et plein de vie. Tu as réussi à t'en sortir par ta force de caractère. Bravo. Tu es admirable. Sincèrement.
Pour moi, le vrai courage, c'est ça.
Revenir en haut Aller en bas
1+1+1 is ME
Billy Jack Bitch
Billy Jack Bitch


Masculin Messages : 164
Date d'inscription : 09/07/2009
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 22:09

Starfish a écrit:
Ton récit est émouvant et plein de vie. Tu as réussi à t'en sortir par ta force de caractère. Bravo. Tu es admirable. Sincèrement.
Pour moi, le vrai courage, c'est ça.


+1+1+1+1....

je n'avais pas vu ce Thread, mais Mary, comme tu le sais.... t'as déjà FAIT le plus dur en faisant preuve de tant de rehaussement de tête....

Ce forum même constitue aussi une preuve de cette relève....ET avec le temps, t'accepteras mieux ton mal qui s'apaisera; et ce même Forum t'apportera autant sinon peut être plus de bien de par sa petite communauté "sympathique" qui "ne t'ignore" , et laquelle sera grande,peut être très Grande un jour....

sinon au fait : "une bouteille à la mer" , très beau film avec Kevin Kostner - Robin Wright, dommage pour la fin...ton titre est bien recherché en tout cas ! Wink


Dernière édition par 1+1+1 is ME le Mar 2 Fév - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
anastasia
Official Purple Princess


Féminin Messages : 2635
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 22:12

C'est vrai que ça fait depuis 5 ans que je connais Mary, et malgré tous ses détracteurs (en effet quand on est jolie, pétillante, avec beaucoup d'idées, cela suscite bien des jalousies) elle ne m'a jamais trahi. Toujours fidèle en amitié et positive. Ce forum est l'une de tes plus belles réussites et encore merci de m'avoir inclut dans ce pojet.
Revenir en haut Aller en bas
marysharon
Her Royal Badness


Féminin Messages : 2782
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 37
Localisation : Does it matter? WOW!

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Lun 1 Fév - 22:21

Merci les garçons peace

1+1+1 is ME tu parles de relève, je ne me vois peut être pas objectivement car j'ai l'impression de n'avoir presque rien fait à part ne pas abandonner ma passion et mes convictions, le reste n'est que du temps consacré pour faire un forum, un clic par ci, un clic par là, c'est pourtant à la portée de tout le monde.

Et puis sans les membres que vous êtes, il n'existerait pas ce forum
cheers

Ou alors ça serait "Empty Room" et plus "Purple Zone" giggle


Anastasia, et oui 5 ans déjà!! Je me souvient de tes prises de positions dès le départ pour dir que tu étais d'accord avec mes trucs, mode nostalgie peace en tout cas merci de ton aide toujours plus précieuse.

_________________
Artichokes!!!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://purplezone.zikforum.com
chris69
Power Fantastic


Masculin Messages : 652
Date d'inscription : 04/12/2009
Age : 47
Localisation : here on earth

MessageSujet: re   Lun 1 Fév - 23:04

La vie est comme un arc en ciel, il faut de la pluie et du soleil pour en voir la couleur.
Revenir en haut Aller en bas
chris69
Power Fantastic


Masculin Messages : 652
Date d'inscription : 04/12/2009
Age : 47
Localisation : here on earth

MessageSujet: re   Lun 1 Fév - 23:12

Très émouvant , Marysharon, sincèrement, je ne te connais pas, mais tu doit avoir un caractère fort pour avoir passer ces épreuves douloureuses.

Maintenant ton forum est vraiment super!

continue comme ça Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
dreamer
Power Fantastic


Masculin Messages : 562
Date d'inscription : 26/04/2009
Age : 49
Localisation : METZ-Moselle

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Mar 2 Fév - 0:05

Mary I love you
on ne se connait pas, jamais rencontré, et pourtant, et pourtant... tu le sais, tu voies ce que je veux dire...... tu m'as soutenue (tout comme MOI) dans un moment difficile de ma vie... j'en ai été touché..... un petit mot, un petit message..... c'etait rien, c'etait tout..... on ne se connait pas..... et pourtant..... des "amis" qui te fuit parce "qu'il fait chier avec ses problèmes", "il radotte encore"...... et pourtant, je ne suis pas de ceux qui pleurent sur son propre sort, non... mais des fois la dose est trop lourde...... alors un petit mot de reconfort, apparemment c'est trop cher à donner..... j'en ai trouvé chez des gens que je ne connais pas et jamais rencontrer..... notre "seul" lien, c'est notre passion pour Prince...... drole de vie...... alors tu vas sur un forum, pour te changer la tête, avoir des news de ton idole... et tu decouvres des messages de sympathie (merci encore à tous pour m'avoir souhaiter mon anniversaire) et de soutient..... et on se retrouve à pleurer seul devant son écran ...... juste une "petite" anecdote... la personne avec qui j'ai partagé 20 ans de ma vie, fait 2 enfants a "oublié" mon anniversaire.... ouais drole de vie hein, je ne demandais pas de cadeaux, non, juste un "joyeux anniversaire"..... finalement, c'est raccord.......
je ne viens pas d'un milieu aisé, ni pauvre.... je n'ai pas connu la rue, mais j'ai connu les coupures d'electricité et de gaz faute de paiement... je me suis toujours battu pour faire ce que j'aimais..... je me maintient, j'estime même plutot bien (sans etre riche), mais je ne le dois qu'à moi-même... ça c'est la vrai reussite.....
alors Mary I love you I love you , je t'envoie plein d'amour et d'ondes positives... ne baisse jamais les bras, pense à ce brave Cyranno... la vie est dure... mais les petites victoires que l'on gagne seul-sont les vrais reussites (ça veut pas dire grand chose cette phrase Laughing Laughing )
Mary I love you , si jamais un jour tu viens dans l'Est, tu es la bienvenue cheers cheers , on parlera musique, boira des coups booze booze , on referra le monde...... t'es pas seule han

PS: je ne veux pas en rajouter dans le patos, mais moi aussi mon père emporté par le crabe, et j'ai perdu une soeur (elle n'avait pas encore 20 ans) dans un accident de voiture... les 2 grands fléaux de notre société... alors moi aussi les donneurs de leçon je les emmerde !!! La charge est lourde, mais je continue d'avancer, la tête haute et fière....
Revenir en haut Aller en bas
Rebla
Her Purple Majesty


Féminin Messages : 947
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 45
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Mar 2 Fév - 20:35

ET bien !!!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu as vécu tellement de choses que tu ne devrais pas douter de toi même Mary .
Bien des personnes n'auraient jamais pu survivre au 1/10eme de ce que tu as traversé .
Je pense que même pas moi !!!
J'ai connue des moments difficiles et je sais ce que c'est que d'être toute seule pour se relever ET de voir les personnes que tu appelais " amis (es)" fuir à toute jambe .
C'est un peu ce qui m'arrive en ce moment même ! Je me trouve dans une situation pas simple que personne ne comprend malheureusement, j'ai du mal a en parler autour de moi. Je sais que beaucoup pense que je ne devrais pas me culpabilisée autant , que tout ça n'était que des connaissances virtuels....

Comme pour la plus part , le faite d'être sur les Forums on fini par ce lier d'une forme d'amitié qui peu être bonne ou mauvaise , faut simplement être vigilant .

Cela m'a servie de leçon ce qui m'est arrivé et je me suis promise que plus jamais je m'attacherais a une personne sur un forum ou autre.
C'est sans doute pour ça que vous me trouvez sans doute fuyante.

En tout cas Mary ! Tu dois être fière de ce que tu es devenue ! Ne laisse jamais personne te faire penser le contraire !!
ET si tu tombe sur des personnes qui ne comprennent pas , ne t'attardes pas sur eux , ils en valent peux être pas la peine !
Puis pour ceux qui on jamais connu de coup dure ! Comme je dis souvent ! La roue tourne et un jour ou l'autre ça leur arrivera .
Et eux n'auront jamais la force de se battre , comme tu t'es battue.
Revenir en haut Aller en bas
alienamour
Daddy Pop


Masculin Messages : 158
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 50
Localisation : Ville lumière

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Sam 6 Fév - 11:24

Beaucoup d'émotion après avoir lu cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/alienamour
marysharon
Her Royal Badness


Féminin Messages : 2782
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 37
Localisation : Does it matter? WOW!

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Ven 12 Fév - 1:21

Merci à vous, c'est toujours énorme pour moi de vous lire peace

J'ai pas mal réfléchi depuis ce post en me disant que d'échanger avec d'autres anciens SDF m'aiderait à comprendre ces trucs de la vie que je ne pige pas (rapports humains tout ça...).

Queudalle. Les SDF avec qui j'ai discuté le sont devenu par choix, n'ont jamais travaillé et ne voulaient pas travailler, se sont bourré la gueule dans la rue et ont conservé un côté mysanthrope. Tout le contraire de moi. Peut on être plus marginale que les marginaux?

_________________
Artichokes!!!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://purplezone.zikforum.com
Rebla
Her Purple Majesty


Féminin Messages : 947
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 45
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Sam 13 Fév - 18:53

Tu as vécue dans un monde à part ! Un monde que beaucoup d'entre nous ne connaitront jamais, du moins je l'espère [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Certains SDF, comme tu le dis, le deviennent par choix, beaucoup d'autres eux, échoue dans dans la rue, parce que leur parcours de vie a fait que ..... Ce qui a sans doute été ton cas .

Tu es une battante, une personne qui aime trop la vie pour se laisser abattre. Tu t'en es sortie!
tu n'oublieras jamais ce temps difficile . Cela restera gravé à jamais dans ton parcours de vie . Mais il a fait de toi une personne si forte, que tout ce que tu fais aujourd'hui, tu ne peux que le réussir, parce que je suis sur qu'au grand jamais tu ne voudrais retomber aussi bas.

Tu sais, moi aussi je réfléchi beaucoup ces derniers temps, sur la cause humaine et sur les liens que peuvent tisser les gens entre eux.

Je n'ai pas trop de réponse, je sais que moi, ma solution est de prendre la fuite et d'éviter au maximum les rencontres et les contacts. Parce que je sais que je suis une personne trop gentille, qui ne sais pas trop dire Non .
Je pense que cela se sait vite autour de moi. Et que j'ai la fâcheuse tendance à attirer que les personne qui en profite.

Je dis ça, je n'ai pas 20 ans. j'en est bientôt 40 et dieu sait ( bien que je ne suis pas croyante ) Combien de personnes sont passé dans ma vie pour que j'en sois certaine de ce que j'avance .

Je n'ai jamais voulu changer, parce que je ne suis pas une personne méchante à la base .
Mais je me suis beaucoup endurcie on va dire.

Je suis moins mal à l'aise envers une personne, si je lui dis non ! Je me sens moins fautive, si je n'ai rien fait pour cette personne .
Je prends d'avance la fuite avant que je me retrouve a devoir rendre service aveuglément.

Même si je me sent mal par moment. Je me dis que beaucoup de gens se foutent dans la merde, parce qu"ils savent qu'ils peuvent compter sur des gens à coté, pour les aider et les soutenir. Et que même si tu enlèves le pain de la bouche de tes enfants pour les nourrir, cela ne leur fait ni chaud ni froid.
Je me suis trouvée plusieurs fois dans cette situation et encore aujourd'hui, j'ai toujours une personne qui fait "Ses courses " chez moi. Toujours besoins d'un truc. Même si je réponds de moins en moins envers cette personne, je me retrouve a lui donner ce que je pourrait manquer plus tard; que ce soit du lait, des cigarettes ,du pain, des pâtes.......etc.....

Comme tout le monde, je fais mes courses en fonctions des besoins de ma famille et je ne peux pas prendre en charge une autre famille de plusieurs enfants dont le chef de famille, lui a décidé de vivre au crochet des autres .
Parce que justement dans sa vie, il est trop souvent tomber sur des gens, un peu comme moi. Sa femme elle me fait passer pour sa " meilleurs amie ". C'est bien parce que je dis "amen" à tout ce qu'elle raconte et que je veux bien perdre mon temps à l'écouter.

J'ai d'abord pensée aux enfants, Mais je me suis vite rendu compte que je rendais service aux parents .........Quand on a une âme charitable, cela se sait trop vite.........

Mais que cela ce passe t'il lorsque l'on ne peut plus rendre de service ?

Bien ces même personnes, à qui ont a tant donné, de notre temps et tout ce qui peut être compter comme vital, bien, vous traites comme la pire chienne qui existe, voir même vous tourne le dos.

Si c'est ça l'amitié ? Non merci, très peu pour moi ........

Cette personne sité au dessus n'est en aucun cas une amie pour moi, je le sais bien.
Je la classe comme " profiteuse " C'est un des points que je qualifie en tant que changement de ma perception des autres contrairement à avant ...........

Mais il y a une chose dont la quelle je ne peux rien encore, c'est le fait de les attirer ...... c'est toujours chez moi que l'on vient frapper ......... à croire que malgré moi ,c'est écris sur mon front .

J'en ai eu assez de me battre avec ma personnalité qui est propre a moi même et de devoir me rendre plus méchante que je ne peux l'être en réalité !

Alors fuir les gens, m'a paru la meilleur des solutions . Mieux je me tiens a l'écart des personnes dit " à problème " mieux je me porte .

c'est sans doute cruel, Mais j'ai pas su trouver mieux .
Revenir en haut Aller en bas
aimkay
Shy


Féminin Messages : 3
Date d'inscription : 24/01/2010
Age : 36
Localisation : Perpignan

MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Sam 10 Avr - 12:40

"Je ne suis qu'un témoin, chroniqueuse de mon époque et de ma propre existence." J'aime beaucoup cette phrase. Respect à ce beau partage...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le passé vous rattrape   Aujourd'hui à 14:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le passé vous rattrape
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la réalité vous tombe dessus
» Quel slip portez-vous ?
» 6-9 NRJ 15 sept [review]
» [ O.S] [Quand la dernière note tombera l'heure sera venu...]
» Comment écoutez-vous la musique ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Purple Zone :: SHE SPOKE 2 ME! Discussions générales :: Une bouteille à la mer-
Sauter vers: