Purple Zone
WELCOME 2 THE DAWN
Purple Zone

Pour les fans de Prince et du Minneapolis Sound : Plus de passion, moins de prises de tête...
 
AccueilEnter the ZoneCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mort de Jean Ferrat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anastasia
Official Purple Princess


Féminin Messages : 2635
Date d'inscription : 02/07/2009
Localisation : Bretagne

MessageSujet: La mort de Jean Ferrat   Sam 13 Mar - 17:54

Le chanteur Jean Ferrat, décédé samedi à l'âge de 79 ans, à l'hôpital d'Aubenas, en Ardèche. Jean Ferrat était un artiste engagé, au service de tous les combats pour la fraternité, la révolte et l'idéal communiste, mais également un poète fou d'Aragon, qu'il a interprété avec talent. Il était l'auteur-interprète et compositeur de quelque 200 chansons.`

Né le 26 décembre 1930 à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine, Jean Ferrat, né Jean Tenenbaum, a 11 ans lorsque son père, juif émigré de Russie, est déporté. L'enfant est sauvé grâce à des militants communistes, ce qu'il n'oubliera jamais. A la Libération, il quitte le lycée pour aider sa famille, et devient aide-chimiste jusqu'en 1954, date à laquelle il passe ses premières auditions dans des cabarets parisiens.

Un chanteur engagé

Après avoir écrit la musique des "Yeux d'Elsa" en 1956 pour André Claveau, il chante régulièrement à "La Colombe", puis fait sa première grande scène à l'Alhambra en 1961 où il triomphe avec "Ma Môme", et "Deux enfants au soleil". Rapidement, Jean Ferrat choisit d'interpréter des textes plus engagés, comme "Nuit et brouillard" (1963), non diffusée par les radios, puis "Potemkine" (1965), interdite d'antenne.

Compagnon de route du PCF, sans jamais en avoir été membre, il affirme haut et fort ne pas être un "béni-oui-oui" du parti. Ainsi ses chansons "Camarade" qui dénonce l'invasion russe de Prague en 1968, ou "Bilan" (1980) qui fustige la déclaration de Georges Marchais sur le "bilan globalement positif" des pays de l'Est. En 2007, Jean Ferrat s'était prononcé en faveur d'une candidature de l'altermondialiste José Bové comme représentant d'une gauche antilibérale pour l'élection présidentielle. Son dernier engagement politique était, dans le cadre de la campagne des élections régionales, le soutien de la liste du Front de Gauche en Ardèche.

L'Ardèche pour terre d'adoption

A la scène, qu'il quitte après un passage au Palais des sports en 1972, il préfère son Ardèche d'adoption, qui lui inspire "La Montagne", l'un de ses plus grands succès. En 1974 et 1995, Jean Ferrat consacre avec succès deux albums à Louis Aragon dont il met les textes en musique ("Que serais-je sans toi ?", "Heureux celui qui meurt d'aimer"). Réticent à passer à la télévision, le chanteur sort d'un long silence en 2003, pour l'émission "Vivement Dimanche" de Michel Drucker. Il y défend ses deux passions, la chanson et la politique, s'insurgeant notamment contre la grande industrie du disque qu'il estime dangereuse pour la liberté de création.

Jean Ferrat, qui a été marié à la chanteuse Christine Sèvre, décédée en 1981, avait reçu le prix de l'académie Charles Cros (1963) et le grand prix de la chanson de la SACEM (1994).

Regardez : Jean Ferrat, une vie de chanteur engagé

Écoutez ses grands succès

Réactions

Pour l'animateur de télévision Michel Drucker, "c'est un des derniers géants qui disparaît" et "toute une page de la chanson française qui se tourne". "C'est une partie de la France, toute une génération qui a beaucoup de chagrin aujourd'hui", a-t-il dit sur France Info. "Il y avait (Jacques) Brel, (Georges) Brassens, (Léo) Ferré et puis il y avait Jean, c'était le dernier des mohicans."

Le président Nicolas Sarkozy a appris "avec beaucoup de tristesse" la mort de Jean Ferrat. "Chacun a en mémoire les mélodies inoubliables et les textes exigeants de ses chansons, qui continueront encore longtemps, par leur générosité, leur humanisme et leur poésie, à transporter les âmes et les coeurs, à accompagner aussi les joies et les peines du quotidien", peut-on lire dans un message de l'Élysée.

"On avait la même philosophie, le même regard", a déclaré à l'AFP le chanteur George Moustaki, qui a qualifié d'"exceptionnelle" l'oeuvre de Jean Ferrat. "C'était quelqu'un d'exemplaire, il n'a rien sacrifié de ce qui lui tenait à coeur", a-t-il poursuivi.

SOURCE : lepoint.fr
Revenir en haut Aller en bas
Starfish
Power Fantastic


Masculin Messages : 477
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: La mort de Jean Ferrat   Sam 13 Mar - 20:35

Triste nouvelle qui aurait fait de la peine à ma mère.

Paix à son Ame.
Revenir en haut Aller en bas
Rebla
Her Purple Majesty


Féminin Messages : 947
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 45
Localisation : partout

MessageSujet: Re: La mort de Jean Ferrat   Sam 13 Mar - 20:36

je l'ai appris ce soir au infos [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] c'est vraiment triste en effet
Revenir en haut Aller en bas
marysharon
Her Royal Badness


Féminin Messages : 2782
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 37
Localisation : Does it matter? WOW!

MessageSujet: Re: La mort de Jean Ferrat   Ven 19 Mar - 12:36

R.I.P. Jean, la Montagne ne sera plus jamais aussi belle sans toi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Artichokes!!!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://purplezone.zikforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mort de Jean Ferrat   Aujourd'hui à 2:26

Revenir en haut Aller en bas
 
La mort de Jean Ferrat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOMMAGE A JEAN FERRAT
» Jean Barraqué (1928-1973)
» chansons de Jean Ferrat
» Que serais je sans toi (Jean Ferrat) version torito
» je ne suis qu'un cri (Jean Ferrat) version torito

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Purple Zone :: POP LIFE! Art, culture et passions :: Musique, tout sauf Prince!-
Sauter vers: